an image

Matha Jean Claude
1919-2001

      Elle est femme de vigie, femme de deux iles, une millitante aux idées claires et précises qui comprend la souffrance, les angoisses et la vulnérabilité de ceux qui habitent l’ile d’Haiti et qui se croient souverains,libres et indépendents. Elle participa à plusieurs démonstrations contre le régime des Duvaliers et s‘est même rendu á Angola pour propulser les effets de la révolution cubaine. Après le départ de Duvalier fils, au studio de Moment Creole, elle étala sa vie, ses croyances et ses expériences  pour encourager d’autres à poursuivre leurs luttes moins solitaires.  
     
      Martha déclara à Wilner Kébreau pendant une entrevue en Octobre 1987 qu’elle débuta à chanter très jeune et que l’une de ses premieres prestations eut lieu à la Cathédrale de Port au Prince. Cependant sa carierre proféssionelle prit son envolé pendant les festivitiés du bicentenaire de Port au Prince. Accompagnée de Emerante Despradines et d’autres artistes, elle connut pas mal de succèss au Rex Théatre. En 1947, elle a lié connaissance avec Victor Mirabel, un journaliste Cubain après un de ses spectacles en Haiti. Au Vénezuela, ils ont échange plustad, des voeux de marriage.

      En 1952, elle publia une pièce de theatre titrée Anriette et le gouvernement de Paul magloire fît preuve d’ hostilité antidémocratique; elle fût mise aux arrets. La pièce, d’après ce que rapportèrent  les tenants du pouvoir, était teintée de subversion. Par contre, Martha fût  incarcerée, tandis qu’elle était en pleine ceinture. En prison, elle passa plusieurs mois et accoucha le bébé, deux jours, après sa libération  en 1952.  Le 20 Décembre de cette même année, elle laissa Haiti pour rejoindre son époux à  Cuba et depuis, elle a fait de ce pays sa segonde patrie. Ce n’est qu’après la démise de Duvalier fils qu’elle visitera Haiti.                                                              

    A Cuba, elle enregistera son premier disque qui a pour titre Canciones de Haiti    L P 31. Ce L P fut distribué en Floride par la maison Armanda & Fernandez. Ce disque contient  Aveu ou Billet de Ludovic Lamothe, Tolalito de Dodof Legros, Choucoune de Mauléart Monton, Angelina et Tu me demandes une chanson, sa composition a elle etc. Ces chansons faisaient les délices des mélomanes en Haiti. Agé de quatre ou cinq ans, Angelina était probablement ma chanson preférée. Cependant, pres de 39 ans après, j’ai appris pendant une tête à tête avec Richard Moss sur WLIB que cette chanson fût l’oeuvre de son grand père; Candio Despradines. Richard affirme que d’après ce que sa mère Emerantes lui a raconté, cette chanson  fût écrite pour molester l’épouse de l’ambassadeur américain d’alors qui s’appellait Angelique.    

            Membre de L’union Des Artistes et Ecrivains de Cuba, Présidente de L’association des Haitiens résidant à Cuba, actrice, en 1957 elle s’était rendue a Mexico en vue de tourner un film dénommé Yambao avec Ninon Svilla. En 1958, elle retourne à Cuba et embrasse la cause Castrice. Martha et René Depestre sont probablement deux  proéminents haitiens qui ont contribué à l’enrichissement et à l’épanouissement de la révolution Cubaine. Depestre représenta le régime de Castro, en Russie, en Chine etc et Martha  a raffermis les liens de la révolution avec le régime d’Angola. Cependant, Depestre prit l’exil après la publication d’un livre titre Le Mas de Cocagne mais, Martha rendit l’ame a Cuba.

       A partir de 1967, Martha semblait travailler á un rithme éffréné.  En mai 1967, accompagnee par le pianiste Guillermo Rubaleava, Martha presenta un concert extraordinaire au Palais Des Beaux Arts de Lille a Paris.  En Juin de cette meme année, elle triompha a La Casa De Las Americas a Cuba. Sous les auspices de la maison Cubaine.                                                                                                                            

      En Avril 1978, elle fut ovationée par la foule au local de  L’Unesco a Paris. En 1979, elle forma avec Ruben Mirabel, son fils, La troupe Mackandal et une de leur premieres performances fut a l’Auditorium National de Cuba.                                                         

      En Octobre 1982, Martha et La Troupe Mackandal electriserent une foule immense lors d’un Festival de Varadero .Martha s’est rendu à Montréal en Janvier 1986. Sur la terre de Jacques Cartier, elle performa avec Nicole Arcelin, la troupe Louines Louinis etc.

     Elle fit son entrée triomphale au pays du soleil,  la terre qui l’a vue naitre en Juillet 1986,  cinq mois après l’ecroulement du régime de Duvalier. C’est comme si qu’elle n’avait jamais quitté le pays;  son acceuil fut des plus chaleureux. Cette réception du peuple haitien  a été aussi pompeuse que celles  de Jean Dominique et de l’ancien  president provisoir d’Haiti, Daniel Fignolé.   Pendant sa visite en Haiti, elle renoua les fils de la mémoire avec Émerante Despradine et présenta un grand concert avec Ram et la troupe Mackandal.

      En Mai 1991, les admirateurs  de Montréal voulaient la voir a nouveau sur scene. Pour alleger leurs besoins de s’évader, elle performa au Rising Sun avec la Troupe Mackandal.  Elle y retourna plustard en 1994 et rendit hommages a la communauté haitienne.;

       Le 6 Juillet 1996, sur l’invitation de Mapou production dirrigée par Jean Robert Jean Pierre, Martha rencontra Celia Cruz et Émerante Despradine au Stade Sylvio Cator dans une fête culturelle que Jean Jean Pierre baptisa du nom de “Bouyon rasyn’.

     Le 21 Mars 1998, elle inaugura à Pétion Ville, la fondation qui porte son nom. Devenue diabétique, Martha morrut à Cuba le 14 Novembre 2001. Ses obsèques furent chantées  le 15 Novembre 2001 sur la terre de Jose Marti. René Preval figurait parmis ceux qui furent témoins de son inhumation. 

 

References
Entrevue de Wilner Kébreau et Martha Jean Claude sur Moman Kreyol( Oct 1987)
Mwen se fanm 2 peyi  (Video)
Rene Depestre/ Chronique d’un animal marin (DVD)

 

                                                                                  Adrien B. Berthaud